Téléphone :
06 03 01 90 88

LES POULAINS de l’élevage des Dieux

Ils sont manipulés, licolés, attachés, pucés, identifiés, vermifugés vaccinés, sous la mère. Nous leur consacrons beaucoup de temps et beaucoup de soins. C'est notre métier. Nous le faisons avec rigueur et plaisir. Pour la réussite, il faut aussi du talent, une parfaite connaissance de ce domaine particulier du monde du cheval qu'est l'élevage et l'éducation des poulains et enfin, une débauche d'énergie, de patience et de passion. Ceux qui nous connaissent l'ont remarqué, nous possédons tout cela.

Notre façon de faire et nos conseils. Un peu de litterature.

Bien évidemment, nous ne quittons le box de poulinage que lorsque le poulain est debout, que la première tété est prise et le premier crottin fait.
Le poulain passe les 24 premières heures de sa vie dans nos écuries sous une étroite surveillance puis il sort en paddock sécurisé avec abri quelques heures les premiers jours. Il finira par rester jour et nuit au paddock situé à proximité de notre habitation.
Après, en fonction de la météo, il sera amené la journée en grande prairie et le soir il dormira en paddock ou en box. Pendant cette période il sera manipulé, licolé, identifié, et pucé (transpondeur réglementaire). Aucun de nos poulains ne subit l’épreuve du marquage.
L’Intégration en troupeau est effectuée progressivement. Il y vivra jusqu’au sevrage. Il recevra au minimum une visite quotidienne. Il apprendra l’équilibre social au milieu de ses congénères. Il vivra le plus possible en milieu naturel. Vers l’âge de trois mois, ils ont accès au nourrisseur à poulains ou ils sont complémentés. Nos poulains savent manger avant le sevrage ce qui facilite grandement cette étape. Les sevrages s’effectuent vers l’âge de six mois et toujours avec la présence d’une jument nounou.
Pendant le premier hiver, ils restent en stabulation juste à côté de nos écuries. Ils ont accès librement à 3 grands paddocks. A tour de rôle, par groupe de 2 ou 3, ils sont rentrés en box le soir pendant plusieurs jours consécutifs. Ils poursuivent ainsi gentiment leur éduction : mettre et enlever le licol, prise des pieds, pansage, parage si nécessaire, être dans un box individuel, marcher en main…Rien d’extraordinaire nous direz-vous. Certes. Mais ces courtes séances nous semblent indispensables pour la qualité des relations du futur cheval avec les hommes. De plus elles sont sécuritaires pour réaliser des soins ou des déplacements. Notre méthode, sommairement expliquée dans ces quelques lignes, servira peut-être aux plus néophytes. Mais n’attendez pas que les choses se compliquent avant de faire appel au spécialiste de votre choix. Dans ce domaine aussi, nous avons une obligation de conseil auprès de nos clients.
 Et après, les poulains vivront en troupeau par âge et par sexe, le plus souvent accompagnés d’un ou d’une nounou. Nos vieux chevaux ont donc encore une belle fonction. Tant qu’ils sont en forme et qu’ils gardent l’ascendant sur les jeunes, ils continueront à les accompagner et à leur enseigner les règles naturelles de la vie en troupeau. Quand tel n’est plus le cas ils prennent leur retraite et coulent des jours paisibles jusqu’à la fin. Sur cette vidéo https://youtu.be/Ty9uWQ5zzSo vous verrez que les 3 jeunes entiers de 2 ans ne vont jamais attaquer les vieux de 28 et 29 ans.

Sampa (ancien cheval de spectacle de Dominique) sur la photo 37 ans. Il aura été nounou des poulains pendant plus de 10 ans. Il est parti en 2018 à l’âge de 38 ans.

Chléo poulinière a 29 ans née sur l’élevage. Elle a fait naître et élevé 14 poulains avant de devenir Nounou. Elle est partie à l’âge de 31 ans.